plateforme d’archives de design graphique qui publie des projets non réalisés de la scène graphique contemporaine française.
plateforme d’archives de design graphique qui publie des projets non réalisés de la scène graphique contemporaine française.

Growth Marketing Deuxio

commande
identité visuelle
2019

Growth Marketing Deuxio

commande
identité visuelle
2019

Recherches logotypes et gamme de couleurs

Propos recueillis auprès du studio 13 grammes

Dans quel cadre a été réalisé le projet ?

Ce projet est extrait d’un rendu de phase créative. Il s’agit de l’une des trois propositions d’univers graphique proposée à l’agence de growth marketing deuxio en vue de la refonte de son identité visuelle.

Comment l’avez-vous abordé ?

Avec beaucoup d’enthousiasme ! Notre studio de branding adore ce genre de sujets. L’approche de cette typologie de client soulève de vrais problématiques : comment représenter un service « abstrait » (agence de marketing digital en l’occurrence) et comment jongler entre l’aspect innovant, créatif et corporate de leur activité ? Un vrai challenge.

Quelles ont été les différentes étapes de mise en place ?

Après le brief, nous menons généralement des ateliers de positionnement stratégiques. Ces derniers nous permettent de nous immerger dans les réalités métiers que connaissent nos clients tout en clarifiant leur ADN de marque. Ensuite, on passe en veille créative puis en phase d’expérimentations graphiques pour traduire tout ça en image.

Quelles sont les différentes pistes que vous avez envisagées ?

Vu qu’il s’agit d’un processus de création passant par du design génératif (création infinie de matière visuelle à partir d’algorithme), le travail d’expérimentation a duré plusieurs jours… La logique du logiciel, les lignes de code et des accidents visuels ont dicté le développement de cette identité.

Recherches formelles avec Processing

Quels sont les principes clés de ce projet en terme de design ?

Le concept principal repose sur l’analogie entre l’activité du client qui automatise, expérimente, digitalise au maximum ses services de marketing et le processus de création de l’identité visuelle (basé sur l’automatisation et la déclinaison infinie). Par ailleurs, le caractère organique mais rigoureux de l’esthétique confère une palette de déclinaisons maîtrisées. Ce résultat positionne l’agence deux.io comme experte, polyvalente et innovante.

Qu’est-ce que vous trouvez le plus pertinent dans ce projet ?

La mécanique de création, mais surtout le potentiel digital du rendu. Nous avions en tête, si la piste eut été sélectionnée, de pousser des principes d’interaction web, de motion design et de génération de contenus automatique (pour les réseaux sociaux par exemple). En fait, à partir de ces quelques lignes de codes, nous avions la recette pour permettre un déploiement digital global !

Exemples d'applications sur différents supports

Comment a été reçu le projet ? Quels ont été les retours marquants (bon ou mauvais) ?

Cette proposition créative, bien que non retenue, a attisé la curiosité des commanditaires. Le fait d’entrer par le prisme de l’expérimentation digitale autre que via la palette d’Adobe a sensibilisé ces derniers au processus créatif mis en place : l’outil employé est au service de l’idée à communiquer. Par contre, la stratégie adoptée et l’esthétique posée n’ont pas été jugées suffisamment accessibles/populaires pour incarner l’image de marque de leur agence. Le niveau de langage est effectivement trop soutenu par rapport à la tonalité friendly qu’ils souhaitaient adopter.

Y-aurait-il des choses que vous feriez autrement en le regardant à nouveau ?

Avec le recul, nous aurions certainement retravaillé la composition typographique et le logotype. Même si à cette étape de projet nous souhaitons valider avant tout un concept en évitant de présenter le logo comme une finalité, l’harmonie globale aurait mérité d’être affinée.

Quelles ont été vos sources d’inspirations pendant la conception de ce projet ?

Les data artists qui font de la visualisation de donnée et du design génératif une matière créative incroyable ! Quelques livres ont également été de précieuses ressources, dont un exemplaire de Information Graphics (Sandra Rendgen, 2012) qui traîne au studio.